Orgeuil et Préjugé (1813) Jane Austen -adaptation series in 1995

Orgueil et Préjugé. Un roman que je connais par coeur puisque j’ai fait mon mémoire dessus. Un roman écrit en 1813 par Jane Austen, femme appartenant à la petite bourgeoisie. Jane Austen n’a jamais voyagé et est souvent restée fidèle à son environnement. Elle a étudié chez elle dans le Hampshire.  En 1813, elle écrit Orgueil et Préjugé. Un roman de moeurs où tout oppose les deux personnages principaux : Elizabeth Bennet et Mr.Darcy. 

L’humour est de mise dans ce roman. Trois personnages sont ridiculisés :  Mrs Bennet, Mr Collins et Lady Catherine de Bourgh. Mr Bennet est le roi de l’humour avec son ton et ses airs détachés. 

Mrs Bennet est si obsédée à l’idée de marier ses cinq filles qu’elle en devient ridicule. Les marier revient à vivre confortablement. Mr Bennet possède une fortune qui ne revient pas à ces filles. A l’époque, c’était uniquement un membre masculin de la famille qui pouvait prendre possession de la fortune. 

Le roman commence comme un conte de fées. Tout le comté attend le bal de Netherfield pour rencontrer le beau Mr Bingley qui gagne 10 000 livres par an. Toutes les femmes présentes au bal sont des potentielles Cendrillon. 

La famille Bennet et les Bingley se rapprochent. Mr Bingley, homme sympathique et sociable a un ami dont il est complètement opposé. Mr Darcy. Ce dernier est fier, arrogant et effacé. Mr Bingley est amoureux de Jane Bennet, la soeur d’Elizabeth.

L’histoire se dessine entre le couple formé par Mr Darcy et ‘Elizabeth. Ce sont des personnages parfaitement similaires car ils sont aussi fiers l’un que l’autre. Un facteur empêche leur union : la différence de classe sociale. Elizabeth appartient à la petite bourgeoisie tandis que Mr Darcy fait partie de l’aristocratie. Le mariage, dans ce roman comme dans tous les autres de Jane Austen, est l’élément central des intrigues. Une jeune fille doit se marier avec un homme fortuné afin de vivre confortablement. 

A ce propos, Elizabeth est une femme moderne qui combat les normes de son époque. Elle refuse de se marier avec son cousin, Mr Collins, homme complètement égocentrique et obsédé par l’argent. Pour l’héroïne, ce qui importe est d’avoir des sentiments et elle refuse à tout prix de se soumettre à un mode de vie qui ne lui conviendrait pas.

Ce roman est une vraie réflexion sur la place de la femme au XIXème siècle. A travers le personnage d’Elizabeth, Jane Austen nous fait part de son désir de modernité. 

Les deux personnages prennent du temps avant de dialoguer et de s’apprivoiser. Ils sont trop piégés dans leurs jugements et cela les empêchent d’envisager une issue à leur conflit. 

Roman aussi agréable qu’intéressant.

Pride and Prejudice. A novel I know by heart since I did my dissertation on it. A novel written by Jane Austen in 1813, woman of the gentry. Jane Austen never travelled and has often stayed in her environment. She studied at home in Hampshire. In 1913, she wrote Pride and Prejudice. A novel in which everything opposes the two main characters : Elizabeth Bennet and Mr Darcy.

Humour is very present in this novel. Three characters are made fun of  : Mrs Bennet, Mr Collins and Lady Catherine de Bourgh. Mr Bennet is the king of humour with his tone and his detached airs.

Mrs Bennet is so obsessed  about getting her daughters married that she becomes ridiculous. Getting them married implies to live comfortably. Mr Bennet has a fortune that his daughters cannot have. At this time, it was only a male member of the family that could take in the fortune. 

 The novel begins as a fairytale. All the county waits for the ball of Neverthield to meet the handsome Mr Bingley who owns 10 000 pounds a year. All the women there at the ball are potential Cinderellas.

The Bennet family and the Bingleys get close to each other. Mr Bingley, a nice and sociable man has a friend of whom he is completely opposed to. Mr Darcy. The latter is proud, arrogant and retiring. Mr Bingley is in love with Jane, Elizabeth’s sister. 

The story draws itself between Elizabeth and Mr Darcy’s couple. They are perfectly similar because they are as proud as one another. A factor makes their union impossible: the social class difference. Elizabeth belongs to little gentry whereas Mr Darcy is part of aristocracy. Marriage, in this novel as any other one by Jane Austen is the central element of the plots. 

A young lady must to get married with a wealthy man in order to live comfortably. 

 Besides, Elizabeth is a modern woman who fights standards of her time. She refuses to get married with her cousin, Mr Collins; a complete self-centred man and obsessed with money. To the heroin, the important is to have feelings and she refuses to be submitted to a way of life she would not like. 

This novel is a real reflexion about the place of the woman in the 19th century. Throughout Elizabeth’s character, Jane Austen tells us about her desire for modernity. 

The two characters are taking their time talking and getting used to each other. They are too much trapped in theirs judgements and it prevents them from figuring out their conflict. 

Novel as enjoyable as interesting.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s