George Clooney – Great Daddy, Playboy out

Article spécial : 

Interview Closer :

A 56 ans, il déclare « ne plus avoir l’âge de jouer les playboys au cinéma ». De son amour pour Amal à son émerveillement devant ses jumeaux, George Clooney se confie à Closer.

Closer : Aujourd’hui, vous êtes marié et père de famille. Qui aurait cru voir cela un jour !

George Clooney : Oui, n’est-ce pas ? Qui l’eut cru ? Pour vous dire franchement, même pas moi… Même pas après une soirée bien arrosée ou même sous la torture ! (Rires.) Cela vous prouve à quel point l’être humain est vraiment capable de tout. Je suis en train de montrer que je suis un monstre qui peut se transformer ! Rien qu’en pensant que je suis à présent un homme marié avec deux enfants, j’ai l’impression de me retrouver dans la quatrième dimension. Depuis quelque temps, j’ai le sentiment d’être devenu le premier homme à mettre les pieds sur Mars.

  1. : Justement, en quoi votre vie a-t-elle changé depuis que vous avez fondé une famille ?

G.C. : Je ne suis pas certain que ma vie ait tellement changé depuis que je suis père de famille. Je crois que le changement s’est surtout produit lorsque j’ai rencontré ma femme. Il a fallu que je m’achète très rapidement une conduite pour juste avoir une petite lueur d’espoir de pouvoir la séduire ! Il a vraiment fallu que je travaille énormément sur moi-même. Ce n’est pas évident de séduire une personne lorsque celle-ci est tellement meilleure que vous dans tous les domaines.

  1. : Qu’avez-vous dû modifier, par exemple ?

G.C. : Tout d’abord, il a fallu que je fasse le tri chez mes amis. Et, oui, je peux vous dire qu’il a vraiment fallu faire le ménage ! (Eclat de rire.) Ma femme m’a forcé à tirer un trait sur une bonne douzaine de potes qui n’étaient, selon elle, « pas très fréquentables ». Mais honnêtement, ce que j’ai eu le plus de mal à faire est de m’adapter à ma vie de jeune marié. Fini les virées à moto entre potes quand Madame ne travaille pas ! Fini aussi les soirées trop arrosées dont on a oublié la moitié le lendemain matin ! (Rires.)

Retrouvez l’intégralité de l’interview de George Clooney dans le nouveau numéro de Closer, en kiosque vendredi et téléchargeable sur smartphone, iPad et KiosqueMag dès jeudi soir à 20 heures.

At 56 years old, he states “not being for the age of acting the playboys in cinema. From his love to Amal to his marvel for his twins, George Clooney confesses himself to Closer.

Closer : Today, you are married and a family dad. Who would have thought of seeing that one day?

George Clooney : Yes, isn’t ? Who would have thought so? To be honest, not even me… Not after a drinking party or even under torture ! (Laughters). This proves at which point the human being is capable of everything. I’m showing I’m a monters that can transform itself ! Just thinking that I am now a married man with two children, I feel like I’m turn up in the fourth dimension. For some time, I have the feeling to have become the first man to have put my foot on Mars.

 Rightly, to what extent your life has changed now that you are a family?

G.C I’m not certain that my life has changed so much since I am a family father. I think that the change has especially occurred when I met my wife. I had to behave myself in a certain way to have a chance to seduce her! I really had to work on myself enormously. It’s not easy to seduce a person when she is much better than you in every domain.

What did you have to modify, for instance?

First of all, I had to clean up my friends circle. And yes, I can tell you I really had to clean up! (Burst of laughters). My wife forced me to on a good dozen of pals that were, according to her, not very respectable. But honestly, what I struggled to do was to adapt myself to my new husband’s life. Over the biking rides with the pals when Mrs doesn’t work. Over the drinking parties in which we forgot half of it the next morning!

Find the intergrality of George Clooney’s interview in the new Closer number in kiosks on friday and downloadable on smartphones, Ipads and KiosqueMag from thursday night at 8 : 00 pm.

Publicités