Persépolis – Marjane Satrapi (2003)

Cette bande dessinée autobiographique nous raconte les aventures de Marjane Satrapi, enfant qui grandit pendant la révolution de 1979 en Iran. Cette année là, le dernier Sha Reza Pahlavi est renversé à la suite d’une protestation citoyenne qui s’étend dans le pays. C’était au départ un dirigeant progressiste qui tenait à l’intégration de la femme. Pourtant, la population s’est soulevée à cause d’un mécontentement général. Sans s’y attendre, les Iraniens ont laissé place au régime islamique représenté par Ayatola Khomeini.

Marjane, enfant curieuse et ingénue s’interroge face au changement qui secoue son pays. Elle fait partie d’une famille non attachée aux principes religieux. Ses parents vivent à la façon occidentale. Ils sont la « voix historique » du récit. C’est grâce à eux et au reste de la famille que nous apprenons le contexte politico-social en Iran.

Quand Marjane grandit, elle subit la sévérité du régime islamique. Cette rigidité l’encourage à résister, elle écoute Pink Floyd!

Dans cette bande dessinée, la question de l’identité est importante, surtout dans la deuxième partie du récit où Marjane part étudier en Europe. Elle se retrouve en quelque sorte bousculée par la différence de mode de vie entre l’Orient et l’Occident. Elle peine à trouver sa place à cause de remarques déplacées mais parvient à s’affirmer.

Quand elle revient en Iran, ses amies lui posent des questions sur la vie en Europe et cette fois, ce sont elles qui ont des jugements hâtifs.

Une bande dessinée accessible à tous qui explique bien la situation de l’Iran. L’antagonisme entre l’Orient et l’Occident y est bien expliqué et les désirs d’émancipation et de liberté que l’on voit à travers les yeux de Marjane font écho à la situation des femmes laïques. Persépolis a fait l’objet d’un dessin animé en 2007, avec les voix de Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni.

 

This autobiographical comics tells us Marjane Satrapi’s adventures, a child who grows up during the 1979 revolution in Iran. This very year, the last Sha Reza Pahlavi is overthrown after a citizen protest which spreads out in the country. He was at the beginning a progressive leader who had incitiated social reforms. Out of the blue, Iranians leave the place to the islamic regime represented by Ayatola Khomeini.

Marjane, a curious and candid child questions herself in front of the change that skakes up her country. She belongs to a secular family. Her parents live in the western way. They are the « historic voice » of the narrative. It’s thanks to them and the rest of the family that we learn the political and social context in Iran. Marjane suffered from the severity of the islamic regime. This rigidity encourages her to resist, she listens to Pink Floyd!

In this comics, the question of identity is important, especially in the second part of the narrative where Marjane goes to Europe to study. In a way, she finds herself shaken up with the way of live difference between the East and the West. She struggles to find her way because of bad remarks but manages to affirm herself.

When she goes back to Iran, her friends ask her about life in Europe and this time, they are the ones who have quick judgments.

A comics accessible to everyone that explains well the situation in Iran. The antagonism between the East and the West is well put and the desires of emancipation and liberty we can see through Marjane’s eyes ring a bell to the situation of secular women. Persepolis was subjected to a cartoon in 2007, with the voices of Catherine Deneuve and Chiara Mastroianni.

 

 

 

 

 

 

Publicités